Conseils pour bien choisir son terrain à bâtir

Vous souhaitez construire la maison de vos rêves, mais avant de vous lancer avec votre maître d’œuvre ou votre constructeur, il vous faut trouver un terrain.

Voici quelques conseils pour bien acheter votre terrain :

Définissez vos besoins avec des critères précis :

  • Souhaitez-vous la proximité des écoles ? des commerces ? du centre ville ? Souhaitez-vous pouvoir vous y rendre à pied ? Si oui, définissez la distance maximum à ne pas dépasser.
  • Quelle distance maximum souhaitez-vous parcourir pour vous rendre au travail ?
  • Si vous êtes sensible au calme, visitez le terrain à différents moments de la journée et du week-end pour vérifier qu’il n’y ait pas de mauvaise surprise.
  • Si vous recherchez un ensoleillement maximum, regardez bien l’emplacement des arbres. L’hiver, la configuration du terrain peut être totalement différente de l’été où les arbres couverts de feuilles peuvent alors apporter beaucoup d’hombre sur la maison. Certaines communes réglementent la coupe des arbres, il est parfois interdit de couper les arbres qui bordent votre terrain.

Une fois vos critères définis, notez les et vérifiez pour chaque terrain que vous visitez qu’il réponde aux critères que vous avez fixés.

plan de bornage d'un terrain

Étudiez la topologie du terrain :

Un terrain en pente peut nécessiter certaines adaptations au niveau des plans :

  • Une forte pente peut vous interdire un garage en sous sol pour risque d’inondations
  • Une faible pente exige parfois de s’équiper d’une pompe de relevage pour l’évacuation des eaux usées (idéalement, c’est à éviter car c’est un équipement supplémentaire qu’il faudra entretenir et dont l’acquisition a un coût).
  • Vérifiez que vous n’êtes pas en zone inondable (certains vendeurs peu scrupuleux éviterons de vous dire que la rivière voisine déborde dans le terrain lorsqu’elle est en crue…).

Renseignez-vous sur le voisinage :

Ce serait dommage, en effet, de découvrir après coup que vous êtes dans une zone CEVESO (sites industriels classés à risque). En Morbihan, les sites classés CEVESO sont heureusement peu nombreux, vous trouverez la liste ici :
http://bretagne-environnement.org/Media/Atlas/Cartes/Les-etablissements-Seveso-en-Bretagne
La proximité d’un chenil ou d’un parc d’attraction peut également nuire à votre tranquillité. Vérifiez en mairie et auprès des voisins quels sont les activités en projet.

Vérifiez les contraintes juridiques qui pèsent sur votre terrain :

Vérifiez auprès de la mairie de la commune quelles sont les règles à respecter en matière d’urbanisme :

  • PLU (Plan local d’urbanisme)
  • POS (Plan d’occupation des sols)
  • Site classé ou proche d’un monument classé (si votre terrain est proche d’une chapelle classée par exemple, vous devrez impérativement faire valider les plans pour instruction aux bâtiments de France).
  • Servitudes…

Vérifiez que l’implantation de votre maison permettra le respect de la norme RT2012.

Toutes les constructions neuves doivent aujourd’hui respecter la norme de performance énergétique RT2012.
Si toutes les ouvertures de votre future maison sont prévues au nord (parce que l’implantation de la maison sur votre terrain ne permet pas d’autre alternative), vous risquez d’avoir beaucoup de mal à répondre aux critères de la RT2012.
Le plus sage est alors de consulter un maître d’œuvre pour faire étudier et valider l’implantation de votre maison sur le terrain.

Vous pouvez tout à fait demander à votre notaire d’ajouter une condition suspensive d’obtention d’un permis de construire dans votre compromis de vente pour que la vente du terrain soit conditionnée à l’obtention du permis de construire. Si jamais vous n’obteniez pas votre permis, la vente du terrain pourrait être annulée.

Avez-vous accès à l’ADSL et êtes vous couvert par le réseau portable ?

Si vous êtes amené à travailler à domicile (télétravail), ces critères peuvent être décisifs. Vérifiez que vous n’êtes pas en « bout de ligne » pour la couverture ADSL

Quelles sont les taxes à payer ?

Vérifiez le montant des taxes foncières et des taxes d’habitation pratiquées par la commune (serrez-vous en mesure de payer chaque année ce montant ?).
Vérifiez également le montant des taxes de raccordement aux réseaux des eaux usées.
Certaines communes imposent l’installation d’une cuve de récupération d’eau de pluie, vérifiez si c’est le cas pour votre futur terrain.

Armé de tous ces conseils, vous devriez faire le bon choix pour votre terrain à bâtir.

Si vous avez un projet de construction avec Maisons Design et Traditions, demandez-nous notre avis sur votre terrain avant de signer le compromis de vente. Nous étudierons son emplacement, la réglementation de la commune et les contraintes éventuelles pour vous conseiller au mieux sur le sujet.

1 réflexion sur « Conseils pour bien choisir son terrain à bâtir »

  1. Jean

    Merci beaucoup de ces conseils importants pour choisir son terrain de construction. Je voulais faire l’accent sur votre point sur la topologie du terrain. Pendant que vous faites une liste de critères il faut aussi considérer les travaux nécessaires pour aplatir le terrain. S’il y a des grandes buttes ou rochers, il faut considérer le besoin de dynamitage pour éliminer ces obstacles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *